Investir en loi Malraux Le Mans (guide complet)

img-2

Découvrez une opportunité unique pour allier défiscalisation et investissement immobilier locatif dans une ville riche en patrimoine avec la loi Malraux Le Mans.

La loi Malraux, mise en place pour préserver notre patrimoine architectural, offre jusqu’à 30% de réduction d’impôts aux propriétaires engageant des travaux de rénovation sur des biens anciens. C’est un choix privilégié, souvent comparé à d’autres dispositifs comme les Monuments historiques ou la loi Pinel.

Après une brève présentation de cette loi, nous verrons ensemble pourquoi Le Mans est une ville de choix pour ce dispositif, et comment investir de manière sereine dans un dispositif de loi Malraux Le Mans ou en Sarthe.

Photographie du vieux-mans pour illustrer un propos sur la loi malraux au Mans et en Sarthe

Qu’est-ce que la loi Malraux ?

La loi Malraux, adoptée le 4 août 1962 sous André Malraux, vise à protéger et restaurer le patrimoine architectural des cœurs de villes historiques. 

Ce dispositif permet à toute personne (imposée à + de 10 000 euros) de devenir propriétaire d’un logement d’exception en bénéficiant d’avantages fiscaux importants en contrepartie du cout des travaux élevés.

Comment ça marche ?

Vous achetez un logement présent dans une zone de plan de sauvegarde et de mise en valeur PSMV (carte interactive des PSMV en France), 30% du montant des travaux pourrons être déduits de vos impôts (montant des travaux pris en compte plafonnés à 400 000 euros sur 4 ans).

Conformément à la loi Malraux, pour bénéficier du taux à 30% de réduction d’impôts, le bien immobilier devra être loué pendant 9 ans en tant que résidence principale. 

Pourquoi choisir Le Mans pour votre investissement en loi Malraux ?

Le Mans se distingue par son patrimoine historique remarquable, comprenant des trésors architecturaux tels que l’abbaye Saint-Pierre de la Couture, la cathédrale Saint-Julien, et l’enceinte romaine. Ces éléments font de cette ville un cadre idéal pour bénéficier des avantages de la loi Malraux, surtout dans la vieille ville où les opportunités d’investissement abondent.

Les atouts du Mans

  • Richesse patrimoniale : Le Mans abonde en hôtels particuliers et édifices historiques, parfaits pour des projets de restauration éligibles à la loi Malraux.
  • Situation géographique stratégique : Située dans l’Ouest de la France, la ville est bien connectée aux grandes métropoles grâce à un réseau de transports développé (autoroutes, réseau ferroviaire, aéroport).
  • Dynamisme économique : Avec ses technopôles et sa diversité industrielle, notamment dans l’automobile et l’agroalimentaire, Le Mans offre un environnement propice à l’investissement immobilier.
  • Vie culturelle et gastronomique : Centre culturel majeur, Le Mans offre une scène artistique dynamique, des musées, des restaurants réputés et un marché immobilier attractif.

Comment investir en loi Malraux Le Mans ?

Si vous envisagez un investissement dans ce dispositif avantageux, plusieurs options s’offrent à vous :

  • Recherche de biens éligibles : Explorez les sites spécialisés, consultez les agences immobilières locales ou participez à des salons dédiés pour trouver des biens correspondant à vos critères.
  • Faites appel à un conseiller en gestion de patrimoine (CGP) au Mans : Un CGP spécialisé peut vous guider dans toutes les étapes de votre projet, de la sélection du bien à la gestion des aspects fiscaux et administratifs.

Pourquoi faire appel à LC INVESTISSEMENTS pour votre investissement en loi Malraux ?

Faire appel à notre cabinet de conseil en gestion de patrimoine présente de nombreux avantages :

  • Expertise fiscale : Nous optimisation votre défiscalisation en fonction de votre profil fiscal personnel, maximisant ainsi les avantages fiscaux.
  • Analyse de rentabilité : Nous évaluation précisément les coûts de rénovation, le potentiel locatif et la valorisation future du bien pour garantir un investissement rentable.
  • Accès à un réseau : Nous disposons d’un réseau de partenaires et de professionnels pour trouver les meilleurs biens correspondant à vos attentes.
  • Gestion administrative : Nous vous accompagnons dans toutes les démarches administratives et juridiques liées à la loi Malraux, assurant ainsi une conformité totale.

FAQ

Qui peut bénéficier d’une défiscalisation en loi Malraux ?

La défiscalisation en loi Malraux bénéficie principalement :

  • Aux contribuables fortement imposés : Réduction d’impôt jusqu’à 30 % des travaux de restauration, intéressante pour ceux avec un taux d’imposition élevé.
  • Aux investisseurs immobiliers : Ceux qui souhaitent diversifier leur patrimoine et investir dans des biens historiques.
  • Aux amateurs de biens patrimoniaux : Passionnés de patrimoine désirant préserver des bâtiments historiques tout en obtenant des avantages fiscaux.
  • Aux personnes prêtes à réaliser des travaux / à rénover / réhabiliter une demeure de caractère : Nécessite un engagement financier et temporel important pour la restauration supervisée par un architecte des Bâtiments de France.

Quel est le montant de la réduction d’impôts loi Malraux ?

Le montant de la réduction d’impôt en loi Malraux dépend de la localisation du bien immobilier et des travaux de restauration effectués. Voici les principales caractéristiques :

  • Secteurs sauvegardés : La réduction d’impôt est de 30 % des dépenses de restauration.
  • Quartiers anciens dégradés (ZPPAUP ou AVAP) : La réduction d’impôt est de 22 % des dépenses de restauration.

Les dépenses de travaux éligibles sont plafonnées à 400 000 euros sur une période de quatre ans. Ainsi, la réduction d’impôt maximale peut atteindre :

  • 120 000 euros pour les secteurs sauvegardés (30 % de 400 000 euros).
  • 88 000 euros pour les quartiers anciens dégradés (22 % de 400 000 euros).

Cette réduction s’applique sur l’impôt sur le revenu et est étalée sur les années où les travaux sont réalisés.

Loi Monuments historiques et loi Malraux : quelles différences ?

Les dispositifs de défiscalisation liés aux Monuments Historiques et à la loi Malraux présentent des différences notables. Voici un comparatif succinct des deux :

Loi Malraux

  1. Objectif : Encourager la restauration de biens immobiliers situés dans des secteurs sauvegardés ou des quartiers anciens dégradés.
  2. Réduction d’impôt :
    • 30 % des dépenses de travaux dans les secteurs sauvegardés.
    • 22 % des dépenses de travaux dans les ZPPAUP ou AVAP (zones de protection du patrimoine architectural, urbain et paysager ou aires de mise en valeur de l’architecture et du patrimoine).
  3. Plafond des travaux : 400 000 euros sur quatre ans.
  4. Conditions :
    • Les travaux doivent être supervisés par un architecte des Bâtiments de France.
    • Les biens doivent être loués pendant au moins 9 ans après la fin des travaux.
  5. Destination : Principalement pour les investisseurs souhaitant défiscaliser et restaurer des biens dans des zones précises.

Monuments Historiques

  • Objectif : Préserver le patrimoine historique en encourageant les propriétaires de monuments historiques à réaliser des travaux de restauration.
  • Avantages fiscaux :
    • Déduction de 100 % des travaux de restauration du revenu global si le bien est ouvert au public ou si le propriétaire bénéficie de revenus fonciers.
    • Déduction de 50 % des travaux si le bien n’est pas ouvert au public et ne génère pas de revenus fonciers.
  • Plafond des travaux : Aucun plafond spécifique, mais les travaux doivent être approuvés par le ministère de la Culture.
  • Conditions :
    • Le bien doit être classé ou inscrit à l’inventaire des Monuments Historiques.
    • Les travaux doivent être autorisés par les autorités compétentes.
    • Engagement de conservation et, dans certains cas, d’ouverture au public.
  • Destination : Pour les propriétaires de monuments historiques cherchant à restaurer et conserver leur bien tout en bénéficiant d’avantages fiscaux substantiels.

En résumé

  • Loi Malraux : Idéale pour les investisseurs immobiliers dans des secteurs sauvegardés ou quartiers anciens dégradés, avec une réduction d’impôt importante mais plafonnée.
  • Monuments Historiques : Conçue pour les propriétaires de bâtiments classés ou inscrits, offrant une déduction fiscale potentiellement illimitée en fonction des travaux, avec des conditions d’entretien et d’ouverture au public.

Est-il possible de cumuler la loi Malraux avec le déficit foncier ?

Il n’est pas possible de cumuler la loi Malraux avec le régime du déficit foncier pour un même bien immobilier. La loi Malraux vise la restauration d’immeubles anciens dans des secteurs protégés, offrant une réduction d’impôt sur les dépenses de restauration. En revanche, le déficit foncier permet de déduire les charges de travaux de rénovation d’un bien locatif pour créer un déficit imputable sur le revenu global. Ces deux dispositifs ont des objectifs et des modalités fiscales distincts qui excluent leur cumul pour un même projet immobilier.